Réforme des retraites : l’irrecevabilité des amendements d’abrogation « est une attaque frontale contre les droits du Parlement », estime Bertrand Pancher (Liot)

Vous devez vous connectez pour consulter, noter cet article !

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous gratuitement sur Floneo.fr

Mot de passe oublié

À lire aussi